BEHOUKOTAY

Behoukotai

Par michel bensoussan

Notre sidra est la derniere du livre de vaykra.

Dans la premiere partie,le peuple d'israel se trouve devant deux options biens distinctes: si ils suivent les commendements (behoukotai) de Dieu, La terre donnera ses fruits.et le peuple jouira de la tranquilite et de la paix en israel.

Dans l'option contraire, les pires maladies leurs sont promises, leurs ennemis auront le dessus, la terre ,envers qui on n'aura pas respecte les lois de chemita , ne suportera pas le peuple qui devra alors  s'exiler .

Malgres toutes ces maledictions, Dieu promet de ne pas abandonner son peuple .il  fera revivre l'alliance conclu avec les patriarches.

La seconde partie de la sidra traite d'un sujet tres particulier: les "arakhim"( valeurs- ou evaluations). Il sagit d'evaluer la valeur d'un don qu'une personne decide de donner en veux' aux cohanim. Ces lois, douze au total, font l'objet d'un traite entier dans le talmud.

Un résumé de  Be’houkotaï SELON LES MONTEES

Par le Dr Michel Bensoussan

Notre Sidra clôt le livre de Vayikra (le Lévitique) par une alliance entre D'ieu et son peuple. En entrant en terre d'Israël, c'est la conduite morale de chacun et de tous qui influencera la qualité de leur vie. Le respect des lois de la Thora permettra à la bénédiction d'atteindre tous les domaines de la vie. Dans le cas contraire, une longue liste de "malédictions" frappera (et a, malheureusement, frappé au cours de l'histoire) !

Première montée : Elle est très courte. Les bénédictions commencent par une pluie abondante qui vient en son temps, des récoltes qui nourrissent les habitants du pays en permanence et en  sécurité.

Deuxième montée : Elle aussi est très courte. Le pays reposera en paix. Tous les ennemis auront peur de s'en prendre à nous. D'ieu éclairera sa face vers nous et nous nous multiplierons.

Troisième montée : Elle est très longue. Après quelques versets de bénédictions, les malédictions "commencent", dans le cas d'une rupture d'alliance de la part du peuple ! Des maladies douloureuses et incurables. Nos récoltes sont mangées par nos ennemis. Ce sont eux qui auront le dessus dans tous les domaines. Le ciel et la terre cesseront de nous alimenter. À chaque étape, D'ieu remettra en jugement notre comportement. Si on poursuit nos méfaits, d'autres malédictions s'abattront, sept fois plus fortes. Nos villes ainsi que nos temples seront détruits. Nous aurons toujours faim. Nous serons exilés. L'exil durera le même nombre d'années que de "Shemita" non respectées (soixante-dix pour le premier exil). Les exils seront très douloureux. Nous nous sentirons sans défense et sans défenseur. Et pourtant, à la fin des temps d'exils, D'ieu se souviendra de son peuple et de la promesse faite à ses pères  et le ramènera sur sa terre.

Quatrième montée : Un tout autre sujet est abordé. Si une personne désire offrir au Temple la "valeur" d'une personne ou d'un animal, de quelle somme s'agit-il ? Selon l'âge et le sexe, la Thora détaille la "valeur" de chacun !

Cinquième, sixième et septième montées : Si au lieu d'un animal ou d'une personne, c'est la valeur d'un terrain qu'une personne désire offrir, les différentes "valeurs" sont aussi détaillées. Quel est le rapport entre ce dernier sujet (les "valeurs") et le début de la Sidra (l'alliance avec tout le peuple) ? Peut-être est-ce pour nous rappeler que la "valeur" d'une communauté et d'un peuple dépend de celle de chacun de ses composants !

להשאיר תגובה

הזינו את פרטיכם בטופס, או לחצו על אחד מהאייקונים כדי להשתמש בחשבון קיים:

הלוגו של WordPress.com

אתה מגיב באמצעות חשבון WordPress.com שלך. לצאת מהמערכת /  לשנות )

תמונת גוגל

אתה מגיב באמצעות חשבון Google שלך. לצאת מהמערכת /  לשנות )

תמונת Twitter

אתה מגיב באמצעות חשבון Twitter שלך. לצאת מהמערכת /  לשנות )

תמונת Facebook

אתה מגיב באמצעות חשבון Facebook שלך. לצאת מהמערכת /  לשנות )

מתחבר ל-%s

אתר זו עושה שימוש ב-Akismet כדי לסנן תגובות זבל. פרטים נוספים אודות איך המידע מהתגובה שלך יעובד.